Ca y est c’est le début des premières journées chaudes de l’année. Dans ce conditions il est essentiel d’adapter la pratique de son sport en conséquence. Lorsque l’on fait de l’exercice sous haute température il est important de garder les précaution suivantes à l’esprit, afin d’éviter les coups de chaleur. 

Regarder la température

Il faut faire attention aux prévisions météo et aux alertes de chaleur. Toujours prendre connaissance des conditions méteo et des températures pour la durée de l’activité. 

S’acclimater

L’habitude de pratiquer en intérieur ou avec un temps plus frais, oblige de prendre son temps pour s’acclimater à l’exercice sous la chaleur. Quelques semaines peuvent être nécessaires à l’adaptation. Le corps s’adapte à la chaleur au fil du temps, il faut donc augmenter progressivement la durée et l’intensité des séances d’entraînement.

Connaitre son niveau de condition physique

Sans une bonne condition physique l’exercice sous la chaleur exige une certain prudence. Le corps peut avoir une moins bonne tolérance à la chaleur. Il faut réduire l’intensité d’exercice et prendre des pauses fréquentes.

Boire beaucoup

La déshydratation est un facteur. Il faut aider le corps à transpirer et à se refroidir en restant bien hydraté. Il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire ! Dans le cas d’un exercice intense il faut envisager une boisson sportive plutôt que de l’eau. Les boissons sportives peuvent remplacer le sodium, le chlorure et le potassium perdus à cause de la transpiration. Les boissons alcoolisées sont à proscrire car elles peuvent réellement favoriser la déshydratation.

Être habillé correctement

Un vêtement léger et imperméable aide à transpirer et garde au frais. Il faut éviter les couleurs foncées, qui peuvent absorber la chaleur. Si possible, porter un chapeau clair et à larges bords.

Éviter le soleil de midi

S’exercer le matin ou le soir, quand il fait plus frais à l’extérieur. Si possible, s’exercer dans des zones ombragées.

Porter un écran solaire

Un coup de soleil diminue significativement la capacité du corps à se refroidir et augmente le risque de cancer de la peau.

Avoir un plan B

S’il fait vraiment trop chaud et trop humide il vaut mieux rester en intérieur. S’exercer dans une salle de sport, faire des tours dans au centre commercial ou essayer les exercices d’escaliers dans un bâtiment climatisé sont des bons compromis.

Prendre en compte les risques médicaux

Certaines conditions médicales peuvent augmenter le risque de maladies liées à la chaleur. Prévenir son médecin avant des entrainement sous la chaleur est une bonne chose à faire. Il fournira des précautions à prendre.