Une période de l’année particulière, l’automne nous fait souvent des misères. Chute des températures, parfois ni trop chaud, ni trop froid, il est difficile de savoir comment s’habiller pour aller courir. La nuit tombe de plus en plus vite, alors quand arrive la fin de journée il est parfois difficile de se motiver pour y aller, ou alors on peut se faire surprendre par la nuit, sans lampes. Voici une liste de quelques conseils pour aborder cette période de l’année, pour ne pas entamer votre motivation !

Tenue adaptée

En adaptant vos vêtements à la météo, il ne fait jamais trop froid ou trop chaud, donc anticipez bien. Pour éliminer la transpiration préférez tout de même les vêtements en synthétique et créez une couche d’air isolante en portant plusieurs couches fines de vêtements. Il faut savoir laisser passer la sueur mais pas la pluie ou le vent. Pas de vêtements trop chauds, gardez un bonnet ou quelque chose au niveau de la tête et protégez vos extrémités.

Soyez Visible

Pour éviter tout mauvais imprévu ou accident, assurez vous d’être visible par tous, surtout si vous courrez en fin d’après midi, quand le jour tombe.  Prévoyez, lampes habits, gilets, brassards réfléchissants. Faites attention à votre environnement, promeneurs, ou cyclistes, l’obscurité n’est pas votre alliée.

Habitudes running à changer

Pensez à vous échauffer à l’intérieur, pour décontracter et réchauffer vos muscles plus rapidement. Prévoyez des vêtements légers et imperméables. Faites attention à ne pas vous faire surprendre par la tombée de la nuit, comme vu juste au dessus.

Fiévreux ? Pas de jogging

Soyez vigilants avec vos sensations notamment au niveau de la nuque (rhinite, mal d’oreilles, de gorge), ne forcez pas votre course dans ces cas là, prenez un rythme agréable. Si vous avez la grippe, car malheureusement c’est la période, de la fièvre ou autres symptômes seulement en bas de la nuque (mal a respirer, douleurs musculaires, toux), alors évitez de courir. Car courir va ralentir votre guérison. Reprenez la course à pied seulement quand vous vous sentez mieux, en général il faut 2 jours de repos pour un jour de maladie.

Adapter son itinéraire et sa course

On ne peut pas courir la nuit de la même manière qu’en plein jour. Il faut donc adapter son parcours et sa tenue. A niveau du parcours, évitez les endroits peu fréquentés, et prévenez un proche de votre sortie, la durée etc. Evitez les endroits mal éclairés, petits chemins, parcs ou tout endroit où vous ne vous sentez pas à votre aise. Anticipez votre parcours en le préparant avant, et adaptez votre course, ralentissez pour éviter toute glissade ou accident.

Gardez la motivation

Quelques conseils pour se motiver, comme se fixer des objectifs, tenir un carnet d’entrainement, se motiver à plusieurs, donc courir en groupe ou s’imposer de participer à des courses chronométrées.

Les courses/ marathons d’automnes

L’ensemble des marathons depuis septembre et jusqu’a Décembre.  Parmi cette offre pléthorique difficile de faire un choix. Des plus connus au moins connus, peut-être trouverez vous baskets à votre pied…

2018-02-11T10:07:08+00:00 2016/10/12|Categories: Running, Motivation|Tags: , |