Quel souvenir gardes-tu de Rio ? Envie d’y retourner ? Alors c’est parti ! Aujourd’hui c’est le début des jeux paralympiques de Rio ! Beaucoup moins médiatisés que les Jeux pour les valides, ces jeux paralympiques représentent tout de même une organisation non négligeable. Pour toi, on fait le tour d’horizon de cet événement mondial qui fera basculer le destin de ces athlètes hors du commun !

Ce qu’il faut savoir

En chiffres, comment retenir les aspects importants de l’événement. Par exemple ce n’est pas moins de 178 nations qui seront présentent pour l’évènement dont 4350 athlètes. Les sportifs ne se confronteront sur pas moins de 23 disciplines.

Cependant cette année il ne faudra pas compter sur les athlètes Russes. Après le scandale de l’affaire de dopage, et la miraculeuse décision du CIO pour les athlètes Russes valides, les invalides eux n’auront pas cette chance. L’IPC a pris la décision à l’unanimité d’exclure les athlètes Russes de l’évènement.

La fabrication des médailles brésilienne pour ces JO a été confiée à Nelson Carneiro, un brésilien habitué au dessin de planche à billets. C’est une médaille unique à la culture brésilienne dans ses traits, car elle est composée à 30% de matériau recyclés. 5130 médailles olympiques et paralympiques ont été fabriquées.

A l’instar des athlètes valide, il est important de noter que pour cette édition des jeux paralympiques de Rio, une équipe d’athlètes réfugiés sera présente. Comme leurs homologues valides qui ont défilé sous la bannière olympique, les réfugiés athlètes invalides défileront sous la bannière du comité international paralympique.

Des athlètes qui iront au bout d’eux même

La délégation française pour les jeux paralympiques de Rio, sera composée de 230 personnes dont 126 sportifs, 42 femmes et 84 hommes. Les athlètes français seront engagés sur 17 des 23 disciplines, dont 15 sports individuels et 2 sports collectifs, le basket fauteuil et rugby fauteuil.

« L’indispensable échec permet de faire passer au niveau supérieur ! » Ces échecs son un moteur à la motivation selon un athlète paralympique. Pour certains, il aide à affronter leurs peurs. Dans cet article vous trouverez des témoignages d’athlètes, médaillés olympiques et qui sont tous passés par des échecs voire même des moments difficiles dans leur vie, qui leur ont permis d’acquérir cette force mentale, sur laquelle ils ont construit leur succès.

La spécialiste du sprint fauteuil, Marieke Vervoot est championne du monde et championne olympique. Cependant cette grande athlète, mettra fin à sa carrière après les JO de Rio, mais peut être à sa vie peu après… La vie sans le sport pourrait être trop difficile à supporter pour elle.

Pour promouvoir les jeux paralympiques auprès des anglais, la chaîne Channel 4 a dévoilé un super clip, parfaitement réalisé. Une façon de montrer que derrière ces sportifs handisports il y a avant tout des athlètes parfaitement entrainés. Avec comme slogan de ralliement « Yes, i can ! »

2018-02-11T10:09:12+00:00 2016/09/06|Categories: Nouvelles expériences sportives|Tags: , |