L’alimentation sportive tout un programme

Le sportif et son alimentation, pour faire le tour du sujet, voici notre sélection des meilleurs articles sur ce thème. Que ce soit pour prévenir les blessures, pour améliorer sa performance le jour J, pour optimiser sa préparation ou sa récupération, le régime alimentaire du sportif doit toujours rimer avec plaisir.

Bien s’alimenter c’est limiter les blessures

Evitez les blessures et courbatures grâce à votre alimentation

Dans cet article on apprend que la pratique du running favorise la production de composés acides dans l’organisme. Afin d’y remédier, vous pourrez y trouver conseils et plans d’alimentation pour rétablir votre équilibre acido-basique. Hydratation, fruits balsifiants, légumes sont au programme. En revanche, on évite les aliments acides et on limite les apports en sel ! ☺

La tendinites le grand mal des sportifs

On vous dévoile les pistes nutritionnelles à suivre pour limiter la tendinopathie (mal aux tendons). Ainsi, si vous êtes sujet à ce mal, vous comprendrez pourquoi certains facteurs comme le poids, l’excès de cholestérol, l’acide urique, jouent un rôle important. Et vous aurez les solutions pour lutter efficacement, hydratation, sels minéraux, aliments alcalins, et bilan sanguin…

Diététique du Sport : « De l’importance de protéger ses intestins ! »

Comprendre le fonctionnement de votre intestin vous permettra de mieux protéger cet organe à part entière. Vous trouverez ensuite 7 conseils à mettre en pratique pour protéger et renforcer votre flore intestinale. Prendre le temps de manger, de mâcher, glutamine, ou encore légumes sont au programme, afin de renforcer votre organe et limiter son hyperperméabilité. Vous risquerez alors beaucoup d’intolérances ou d’inflammations diverses.

L’alimentation pour l’effort ou l’effort pour l’alimentation ?

Préparation nutritionnelle = perf le Jour J

La préparation à une course n’est pas à prendre à la légère. Cet article répondra avec justesse à l’ensemble des questions que vous vous posez, concernant votre alimentation précédant votre jour de course. L’article donne de précieux conseils sur la stratégie à adopter pour faire des réserves en glucides, ou encore l’ensemble des erreurs à éviter, en amont de votre épreuve.

Alimenter son effort

Le jour de la course, comment vous alimentez-vous ? Vous trouverez dans cet article l’ensemble des conseils pour la course en terme d’alimentation. Il est important de savoir que les besoins nutritionnels pour une course de 1h, 2h ou 3h et plus, ne sont pas les mêmes.

Quels aliments pour quel effort ? Glucide, glycogène, hydratation, ces mots n’auront plus de secret pour vous.

L’alimentation de la récupération (après l’effort)

Comprendre la phase de récupération, c’est comprendre que c’est une phase où l’activité métabolique est supérieure aux conditions normales. Vous aurez les solutions pour alcaliniser votre organisme,  pour éliminer les déchets acides. S’hydrater est important ainsi vous favoriserez les aliments sources d’eau, les fruits, le sucre, les protéines. L’article vous livrera les meilleurs conseils pour faire de votre phase de récupération un point fort de votre entrainement !

L’alimentation pour le trail

Quand s’alimenter sur un trail ou ultra trail ?

Le trail est un sport à forte exigence énergétique, en effet l’influence de l’altitude est forte sur les besoins en énergie. Vous apprendrez alors pourquoi la fréquence cardiaque est un indicateur important, et comment l’utiliser afin de vous ravitailler en énergie.

Manger technique pour descendre une pente

Etre un bon descendeur exige une bonne technique et une bonne technique exige de bon muscles afin de réaliser les bons mouvements requis. Vos muscles devront donc être alimentés tout aussi techniquement. Vous trouverez ici, les conseils concrêts pour adapter vos besoins nutritionnels. Au programme : glucides, protéines et eau.

Marathon et alimentation

Comment composer son assiette à J-7 ?

L’article souligne les impératifs nutritionnels de la semaine pré-compétition.
Protégez vos cellules et organes pour qu’ils restent fonctionnels jusqu’au bout de la course (gras et testostérones) et surtout mangez à votre faim (glucides, protéines et probiotiques) et pour finir, buvez ! bonne lecture et bon appétit !

Que mange-t-on à J-1 ?

Vous trouverez ici 2 menus : l’essentiel est de relâcher la pression avec des plats digestes, sans matières grasses mais adapté à vos besoins. En revanche, coté hydratation buvez impérativement 1,5L / jour pour anticiper la future déshydratation de course.

Et le Jour J ?

Afin de vous aider au maximum avant cette terrible épreuve on vous donne la ligne à suivre ! Anticipation, programmation et timing sont les maîtres mots. Chaque point lié à la nutrition doit être précisément programmé et calculé, c’est pourquoi ce plan anti-mur vous est gentillement proposé! Enjoy !

Le cas du gluten et de la viande

Le gluten : le vrai du faux pour les sportifs

En lisant cet article vous comprendrez que l’allergie au gluten est rare mais que l’intolérance l’est moins. Vous apprendrez également qu’un régime sans gluten ne consiste pas seulement à se limiter en pâtes ou en pain mais est en réalité bien plus compliqué. Egalement, vous comprendrez que la suppression du gluten n’est pas forcément LA solution miracle, mais qu’adopter un comportement alimentaire équilibré est indispensable.

La fin de la viande ?

Afin de savoir si on peut réellement s’en passer cet article vous expliquera ce que la viande apporte à notre organisme. Et si vous êtes convaincu d’arrêter la consommation de viande, il vous apportera les aliments de substitution pour couvrir l’ensemble de vos besoins nutritionnels, notamment en protéines.

Une recette pour se faire du bien ?

Le gâteau au chocolat du sportif

Dans cette article vous trouverez la toute nouvelle recette du gâteau au chocolat pour les sportifs. Cette recette est déjà plébiscitée par les sportifs. En bonus les recettes pour le gâteau au potiron et à l’orange 😉

Et en plus c’est pas si péché

Le chocolat est bon pour le sportif, richesse en minéraux et en vitamine E c’est la belle excuse ! Cependant il est à l’origine d’une mauvaise combinaison sucre et lipide, qui transforme la graisse en réserve. Pas très recommandé si vous voulez perdre du poids. Malgré tout, avec modération il n’affecte en rien l’équilibre alimentaire.

Maigrir de manière intelligente

Vous avez envie de vous amincir mais de ne pas perdre vos muscles ? La stratégie est simple : il faut dépenser plus d’énergie qu’on en ingère au quotidien, et entretenir ce déséquilibre pendant une certaine période afin que votre corps pioche dans ses réserves (que vous voulez perdre). Vous apprendrez donc dans cet article à réduire vos apports en glucide, et ainsi augmenter ceux en protéines. Egalement n’ayez pas peur de sollicitez vos muscles pour des petites séances de musculation.

2017-12-06T09:41:44+00:00 2016/04/14|Categories: Nutrition|Tags: |