Le corps du sportif est souvent mis à rude épreuve en cette période de l’année. Il voit peu la lumière, il est exposé au froid. De plus les besoins alimentaires sont radicalement différents de la période estivale. Il devient obligatoire d’adapter ses repas aux nouveaux critères de l’automne. De nombreuses questions apparaissent à l’ordre du jour, quoi manger ? Pourquoi ? Dans quelle mesure ? Vous trouverez des explications et des exemples dans cet article.

La soupe … pas pour grandir … mais pour mieux courir !

La soupe ne ferait pas grandir, mais par contre elle fait mieux courir ! Pour les bons nutriments, la soupe de légume est le plat parfait, sans se prendre la tête. Comprenant des fibres, des minéraux et plein de vitamines, c’est l’idéal pour l’alimentation du coureur. La soupe permet d’évacuer l’acide lactique et de s’hydrater sans même y penser.

Les huitres pour la richesse minérale !

Dépourvue de graisse mais contenant une grande richesse minérale, l’huitre est un met des plus excellent pour le coureur. Une très bonne source de protéine animale , qui est également riche en iode et en sodium.

Le saumon pour les bonnes graisses.

Il fait partie des aliments stars du coureur, tout simplement car il contient de bonnes graisses ! Excellente source de protéine, c’est un produit très polyvalent, avec l’ajout d’herbes fraiche, vous pouvez le cuire, le griller ou le faire pocher. Ainsi, un apport régulier de poissons tels que le hareng, la sardine, le maquereau, le saumon ou l’anchois riches en acides gras oméga 3, sera plus que bénéfique.

Le ginseng pour l’oxygène.

Le ginseng peut se trouver en complément alimentaire, et l’intérêt principal est qu’il améliore l’utilisation de l’oxygène par les muscles, mais diminue également la production d’acide lactique, donc diminue les crampes.

La banane pour l’apport énergétique !

Une banane c’est 5% des apports énergétiques journaliers, une chose rare ! En effet la plupart des autres fruits ne sont qu’à 2,5 à 4%. Elle apporte également 2 fois plus de glucides que n’importe quel fruit. Et c’est aussi 17,5% des apports journaliers en fibres, et les fibres c’est une garantie contre l’obésité !

Les agrumes pour la vitamine C …

Plein de vitamine C, mais qui renforce également votre système immunitaire. Très riches en fibres, comme le Kumquat qui pourra renforcer la résistance des capillaires sanguin souvent très malmenés chez les coureurs, en cette période de l’année.

…. et la vitamine C pour être plus résistant !

Pourquoi il est important de consommer de la vitamines C pour les runners ? D’une meilleur protection contre les infections, en passant par un rôle d’antioxydant capital, et ses bienfaits indispensables pour les séances intensives, on vous explique tout.

Pour prendre de l’avance sur l’hiver !

Ca ne débute que mi-décembre, mais c’est dans combien de temps ? un petit mois ? Bien assez tôt pour anticiper et se préparer dans les meilleures conditions. C’est une période que certains sportifs aiment et d’autres un peu moins. La thermorégulation du corps est vite mise à contribution avec ce climat sec et froid. Les besoins énergétiques du corps sont alors augmentés, encore plus qu’en automne, il faut donc apporter les nutriment diététiques, en qualité et quantité suffisante ! 

« A lire aussi sur le blog, nos dossiers :

=> Les légumes du sportif

=> L’alimentation Sportive tout un programme »

2018-02-11T10:06:58+00:00 2016/10/14|Categories: Nutrition|Tags: , |