Courir est certainement l’activité sportive la plus accessible et la plus pratique pour se maintenir en forme. Malheureusement, c’est une exercice qui peut devenir ennuyeux – surtout quand le mauvais temps  vous oblige à courir à l’intérieur sur un tapis roulant. L’astuce consiste à vous distraire – pour occuper votre esprit et le détourner de mauvaises pensées, comme compter le temps ou les kilomètres qu’il vous reste à courir. Voici quelques astuces pour briser la monotonie et les mauvaise pensées qui torturent votre esprit pendant vos séances.

Ajoutez de la vitesse

La règle numéro 1 si vous vous ennuyez c’est de courir plus vite ! Si vous courez plus vite c’est plus difficile de vous ennuyer. Vous n’êtes pas forcément obligés de vous mettre à sprinter, mais plutôt d’augmenter votre rythme. Dès que vous ajoutez cette difficulté de vitesse, soudainement la course devient plus interessante mentalement et physiquement. Combien de temps tiendrez-vous à cette nouvelle allure ?

Récompensez-vous

Récompensez-vous avec quelque chose de sain, amusant ou beau (oui, un miroir compte). Si vous avez atteint toutes les étapes que vous aviez fixé, félicitez vous en mangeant votre barre chocolatée préférée pour votre collation post-run ou achetez vous-même ce beau pull dont vous rêviez. C’est une récompense à vous-même pour les efforts de tous les jours ! Quoi que vous choisissiez comme récompense, assurez-vous que ça soit sain et passionnant pour vous. Vous aviez fixé des objectifs, vous les avez atteints, alors pourquoi ne pas vous donner un peu de crédit.

Courez à plusieurs

Si vous êtes habitués à courir en solo, essayez avec un ami ou de rejoindre un groupe. Courir avec un ami peut faire passer les kilomètres beaucoup plus vite. Vous pouvez aussi explorer de nouvelles routes et courir à des moments de la journée ou à des endroits, où vous ne vous sentiez pas de courir seul. En sachant que vous avez rendez-vous avec quelqu’un à 6 heure du matin, c’est peut-être l’obligation dont vous aviez besoin pour vous forcer et pour garder votre rythme d’entrainement, quand il est si tentant de dormir.

Mais choisissez vos partenaires soigneusement : Choisir le partenaire d’entraînement parfait peut être plus difficile que vous ne le pensez.

Vous pouvez également vous renseigner sur les courses de groupe dans un magasin ou un club local. Les courses informelles sont habituellement hebdomadaire et sont ouvertes aux coureurs de tous niveaux. Avant de rejoindre un groupe pour la première fois, renseignez-vous sur le rythme, l’itinéraire et le monde. Êtes-vous susceptible d’être le seul novice?

Prenez une semaine de repos

Souvent, vous avez juste besoin de faire un break et de vous reposer. Prenez une semaine, ne vous sentez pas coupable et profitez-en.

Changez de surface

Changez votre surface de course ou votre itinéraire. Courir sur la même surface, le même chemin ou juste sur un tapis roulant, semaine après semaine peut devenir ennuyeux. Appliquer le même type de pensée à votre itinéraire. Suivre le même chemin ou la même routine tout le temps peut réduire le frisson et entraver votre enthousiasme. Courez dehors une fois par semaine si vous êtes principalement sur tapis roulant. Allez sur le spot de running du coin, sur la plage ou au parc. Diversifiez au maximum vos lieux de course.

Elaborez des playslists musicales

Non seulement courir avec de la musique peut chasser l’ennui, mais les études prouvent que cela peut également vous faire courir plus vite et mieux en bloquant les pensées négatives comme « Je m’ennuie» et « Je suis fatigué ». C’est aussi parce que courir est si mental que de bons morceaux de musique bien choisis peuvent vous mettre dans un état très positif. Choisissez des chansons qui vous donnent la pêche dès que vous les entendez, et amusez-vous. Créez une playlist à partir des musiques des années 80 ou des musiques de vos moment heureux du lycée.

Fabriquez vous des objectifs

A court terme

Créez des objectifs qui n’ont rien à voir avec le rythme de votre course ou les résultats de celle-ci. Fixez vous plutôt des objectifs comme courir dans un nouveau lieu chaque jour. Des objectifs à court terme, qui vous aiderons finalement à être plus en forme et plus rapide.

A long terme

Au début de chaque mois, notez votre objectif de course pour les 30 prochains jours. Si vous voulez participer à un 5k à la fin du mois, écrivez en dessous le travail quotidien pour cet objectif. Achetez votre dossard au début du mois et affichez-le quelque part dans votre chambre pour pouvoir le voir à tout moment et vous rappeler pourquoi vous vous entrainez si dur. Si vous voulez perdre 2 kilos, écrivez-le et affichez votre objectif au dessus de votre lit. Elaborez un objectif réalisable et qui va vous garder motivé dans les jours difficiles. Si vous courez pour quelque chose, la journée a tendance à être moins monotone.

Casser vos courses, mentalement:

Segmentez votre course. Il est probable que ce sera une séance difficile si vous vous ennuyez dès les premiers kilomètres ou dès les premières minutes. En coupant votre course en petites sections, puis en vous concentrant sur  chacune d’elles à la fois vous aiderez à briser la monotonie. Plutôt que de penser aux kilomètres qu’il vous reste à faire, concentrez-vous sur le kilomètre que vous êtes actuellement en train de courir.

2018-02-11T10:04:21+00:00 2016/11/17|Categories: Running, Motivation|Tags: , , |