Apprendre à respirer correctement pendant la course peut vous aider à courir plus vite et plus longtemps avec moins d’effort. C’est aussi une solution pour vous empêcher d’avoir des douleurs latérales et points de côtés pendant votre séance d’entraînement. Quels sont donc, les  techniques et les erreurs à éviter pour votre souffle de coureur ?

Tout savoir sur la respiration

Comprendre les différentes techniques de respirations, c’est savoir quelle est la bonne pour la course à pied. Dans l’article, vous apprendrez également les astuces et les techniques pour commencer à travailler cette respiration. Vous trouverez aussi des typologie d’exercices pour travailler votre souffle.

Comment courir sans être essoufflé ?

Quelle est la cause du point de coté chez le coureur ? Le résultat d’un déséquilibre momentané entre l’oxygène nécessaire  pour les jambes et celui qui est délivré par le coeur et les poumons. Souvent c’est en début de course que ça se produit, le corps n’étant pas encore habitué à l’effort fourni. Apprenez la technique pour ne plus subir ce désagrément quand vous partez courir.

Comment améliorer sa respiration et donc son endurance ?

Pour avoir une meilleure condition physique, il faut travailler son endurance et savoir respirer efficacement pendant sa course. Pour toute la durée de  sa course il faut courir avec une respiration facile et agréable. Pour ca il faut trouver son allure idéale. Alors comment la trouver ? 

5 conseils pour s’améliorer

Voici une liste de 5 conseil pour éviter d’avoir le souffle coupé dans votre course. Il est important de compter ses heures après les repas pour éviter la digestion facteur de points de côté. Trouvez votre allure, concentrez vous sur votre expiration et relâchez-vous.

Pourquoi courir en altitude améliore la performance ?

Souvent les équipes professionnelles de course, se rendent en montagne 2 semaines avant les grandes compétitions. Ce n’est pas un hasard, car l’air de la montagne, en plus d’être moins pollué, est moins riche en oxygène. Cela agit comme un stimulus sur le corps ce qui provoque une augmentation considérable des globule rouges… 

Protégez vous des infections respiratoires

En tant que coureur vous êtes potentiellement plus sensible à une infection respiratoire, car plus exposées par votre pratique. L’origine serait ce qu’on appelle la fenêtre ouverte. C’est une période d’après effort pendant laquelle les coureurs sont plus sensible aux agressions bactérienne. Pour en savoir plus cliquer en-dessous !

Pourquoi proscrire sa pratique lors d’une forte pollution ?

Alerte particules fines, qu’est ce que ça signifie pour le coureur ? Doit-il changer sa pratique ? Existe-t’il vraiment des risques ? Pour commencer à répondre à ces question on peut déjà dire qu’il vaudra mieux privilégier le renforcement musculaire, étirements et gainage plutôt que la course.

2018-02-11T10:01:50+00:00 2017/01/16|Categories: Running|Tags: , , |