Les meilleurs spots pour courir à Lyon

A Lyon, la topologie de la ville est parfaite pour les coureurs. En effet, elle est tellement variée qu’il y en a pour tous les goûts. Courir avec dénivelé, en pleine nature, explorer les quartiers de la ville et longer des fleuves, voici une grosse partie des possibilités qui s’offrent aux coureurs lyonnais.

Un joli parcours de 5km de berges entre le parc de la Tête d’or et le stade Gerland. En plein coeur de la ville, vous pourrez profiter des rives du fleuve à toute heure de la journée. L’idéal est d’y aller en début ou en fin de journée afin d’éviter la foule qui risque de vous faire slalomer.

Source – girlstakelyon.comCourir à Lyon

Encore mieux que les berges du Rhône, ces 11 km de parcours aménagés pour les piétons raviront les sportifs. Ce terrain d’entrainement pour coureurs est bien moins fréquenté, et le parcours plat devient de plus en plus sauvage. Le conseil est de prendre le temps de faire un détour par l’île de la Barbe, un endroit gardé secret pour de nombreux lyonnais.

Source – girlstakelyon.comCourir à Lyon

120 m de dénivelé. Pas la plus grosse des montagnes mais un défi assez conséquent pour détruire vos jambes. Les choix sont variés. Faites votre cardio sur de courtes portions inclinées : la montée de Chana ou la montée de la Sarra. Ou vous pouvez faire de l’exploration en courant à travers les rues, passages et chemins de la colline. L’esplanade de Fourvière, les parc des hauteurs, le théâtre Gallo-Romain, les lieux d’exploration ne manquent pas.

Source – globe-runners.frCourir à Lyon, les meilleurs parcours

Pour les traileurs à la recherche de nature sauvage, vous pourrez trouver votre bonheur à quelques kilomètre au Nord-Ouest de Lyon. 5 Monts constituent  ces fameux Monts d’Or (609m, 469m, 625m, 565m et 582m), le tout sur 10 km. Vous pourrez emprunter plus d’une centaine de parcours différents, ce qui laisse pas mal d’heures de pratique. Ruisseaux, bois, et petits chemins de terre sont au rendez-vous.

Source – troisnenettesenbasket.comTrails dans le grand Lyon

Vous n’aurez pas le statut de runner lyonnais, si vous n’avez pas établi votre temps de référence sur le tour du Parc de la Tête d’Or. Pour info le record au tour serait établi à 10mn 53s. Un parc très hype, donc très fréquenté le week-end, surtout par beau temps, donc attention aux heures de pointes. Cependant le parc à de nombreux atouts qui font de lui un incontournable. Bel environnement, composé de zoo, serres, jardins et roseraies. Facilement accessible et central dans Lyon, les lignes droites et les dimensions font de ce parc un idéal pour les coureurs.

Source – lyon.citycrunch.frOù courir à Lyon

Accessible depuis la ligne D du métro, ce parc se situe dans  l’agglomération lyonnaise. C’est un parc couteau suisse. Non seulement il a l’avantage d’être boisé et donc constitue un échappatoire idéal à la ville, mais il est également rempli d’une variété de parcours pour tous les niveaux. De plus, vous pouvez également vous entrainer au fractionné via la piste d’athlétisme. Un parc complet et agréable, à faire !

Source – lasortielongue.wordpress.comOu courir à Lyon

A l’ouest de Lyon, ce parc est le parfait rendez-vous des coureurs à la recherche d’évasion rurale. La déconnexion avec la ville est totale, et l’expérience agréable. Un cadre magnifique, château et forêt au milieu de grands espaces verts, un chance pour vos poumons. Avec son parcours de santé vous pourrez même pratiquer du renforcement musculaire.

Source – unpetitboutdelise.frOu courir à Lyon

Avec ses grands espaces verts bien entretenus, ce parc est situé dans le 7ème arrondissement de Lyon. Un lieu de parcours idéal pour vos runs et pour respirer. Un peu excentré par rapport au centre de Lyon, mais facile d’accès, ce parc est plus calme que les autres, car moins fréquenté. Le seul défaut qu’un lyonnais y trouvera est peut-être son manque de dénivelé. Mais c’est le parcours idéal pour les entrainements d’un coureur.

Source – yelp.frParc de Gerland, Lyon


Ce sont les choses sérieuses qui commencent une fois que vous entamez votre course en direction du Vieux-Lyon. Cardio, dénivelé, technique, mollets, cuisses, ce sont autant d’éléments que vous pourrez travailler. C’est l’endroit parfait pour enchainer les montées et les descentes des  escaliers tueurs de cuisses. Un mal pour un bien, une fois arrivé au sommet vous pourrez profiter d’une vue sublime sur la ville. S’il fallait retenir un atout supplémentaire de ce spot, c’est bien la variété des parcours proposés. Vous en trouverez facilement sur internet.

Source – unpetitboutdelise.frOu courir à Lyon

Parc proche, par la localisation du parc de la Tête d’Or, mais beaucoup plus nature. De plus le parc est beaucoup moins fréquenté, donc pour les coureurs qui aiment les petits coins de nature isolés du monde, c’est parfait. Le tour complet du parc est de 4km, mais ce qui le rend  très sympa ce sont ces petits sentiers au milieu des bois que vous pourrez parcourir en mode trail. Le bémol est peut être de devoir l’éviter pour les courses nocturnes. En effet, en journée l’ambiance est plutôt bucolique, mais à la nuit tombée c’est un peu moins le cas…

Source – myurbanr.comSpot du Parc de la Feyssine

2018-07-24T20:14:50+00:00 2017/02/24|Categories: Running, Courir à Lyon|Tags: , , |